Après avoir été reconnus coupables des faits « production, diffusion et mise à disposition d’autrui des données de nature à troubler l’ordre et la sécurité publics », le leader du mouvement la Diversité Républicaine de Guinée (DRG), Souleymane Condé et Youssouf Dioubaté membre  dudit mouvement, ont été condamnés à un an de prison et au paiement de 20 millions de francs guinéens,  par la Présidente du Tribunal de première instance de Dixinn, M’Balou Keïta.

Ces personnes sont en détention à la maison centrale de Conakry, depuis quatre mois maintenant.

Après la décision de la juge, les avocats de la défense ont annoncé qu’ils feront appel du jugement rendu.

Saïdou DIALLO