La Guinée est le pays hôte de la Coupe d’Afrique des Nations en 2025. Une organisation qui demande assez d’investissements dans les infrastructures routières, hôtelières, sportives… A date, le pays n’a qu’un seul stade pouvant abriter cette compétition, chose qui inquiète le Président de la Ligue Guinéenne de Football professionnel.

Au cours de son passage ce mercredi dans l’émission les “Granded Gueules” de la radio Espace FM, Mathurin Bangoura a tenu à préciser que nous sommes en 2021, et la Guinée  n’a qu’un seul stade. Pour lui, le pays « qui n’a jamais organisé une Coupe d’Afrique des Nations, nous n’avons qu’un seul terrain en République de Guinée qui est le stade de Nongo, il va être difficile pour nous. Il faudrait que les bouchées doubles soient mises pour qu’on puisse organiser cette Coupe d’Afrique des Nations. A mon sens, ce n’est pas quelque chose de possible pour moi ».

Le Président la LGFP rappelle qu’il a été « l’un des rares guinéens à dire qu’on ne peut organiser une Coupe d’Afrique des Nations si on a pas des infrastructures sportives, hôtelières, hospitalières , routières », avant de rajouter : « c’est tout ça là qu’il faut prendre en compte pour parler d’une organisation de la CAN. Nous sommes en 2021et nous sommes tous des guinéens , voyons bien comment cette Coupe d’Afrique va s’organiser en Guinée. On a eu une très bonne équipe de Hafia, le sily national est une grande équipe mais que jusqu’à présent on ne puisse pas organiser une Coupe d’Afrique des Nations ».

L’idée d’une co-organisation rejetée par le ministre des Sports

En 2019, le Sénégal a exprimé le souhait de « co-organiser l’édition 2025 de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) avec la Guinée, la Gambie et la Mauritanie », tout en déclarant que les conditions étaient réunies pour y arriver.

Le ministre des Sports Bantama Sow, n’a pas tardé de réagir en déclarant qu’« il n’y a pas de co-organisation. En 2025, ce sera la Guinée ou la Guinée… La Guinée ne peut pas se camoufler derrière un pays pour dire que nous allons juste organiser la fête ». Il a également affirmé que la CAN 2025 est une occasion pour la Guinée de résoudre ses problèmes d’infrastructures.

Saïdou DIALLO