La situation sociopolitique en Guinée, semble toujours être marquée par un blocus, deux mois après le scrutin du 18 octobre 2020. Préoccupée, la présidente du Conseil Économique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo prône le dialogue, et invite les différents protagonistes à se réunir autour de la table.

« Les uns et les autres doivent accepter de s’asseoir autour de la table et discuter. Aujourd’hui, le dialogue est indispensable dans cette situation… », a-t-elle souligné.

En réponse aux indiscrétions selon lesquelles, « Rabiatou ne parle plus parce qu’elle est dans le beurre », l’ancienne syndicaliste affirme : « les gens ne savent pas que je ne peux pas avoir la même réaction que celle que j’avais en tant que Secrétaire de la CNTG. Le Conseil Économique et Social est régit par des principes », avant de confier que « Si non nous faisons beaucoup de choses, mais ce n’est pas comme les gens imaginent ». Des propos recueillis par nos confrères de Guinee360.

Près de trois mois après le scrutin présidentiel, le candidat de l’UFDG maintient toujours sa position selon laquelle il est le vainqueur de la dernière présidentielle.

Aïssatou Djibril