Plusieurs opposants guinéenns ont récemment exprimé le souhait, d’un éventuel dialogue national, pour trouver une solution à la crise que traverse le pays. Sur la question, l’ancien président du conseil de l’ordre des avocats de Guinée, a, après avoir rappelé les différents dialogues qui ont eu lieu dans le pays du Président Alpha Condé, posé une interrogation.

C’est à travers un poste sur Facebook, que l’avocat a exprimé son avis sur le sujet qui est depuis quelques jours maintenant,  devenu une préoccupation de plus d’un guinéen. 

Maître Mohamed Traoré rappelle : « On a connu des manifestations suivies d’un dialogue en vue de la tenue d’élections législatives en 2013 ; On a connu des manifestations suivies d’un dialogue en vue de la recomposition de la CENI ; On a connu des manifestations suivies d’un dialogue pour la tenue d’élections locales ».

« L’hypothétique dialogue auquel appellent des opposants, c’est pour obtenir quoi déjà ? », s’est interrogé l’avocat, avant d’affirmer que c’est un dialogue « qui risque de ressembler au dialogue israélo-palestinien ». Selon Me Traoré, ça sera comme : « Je suis ouvert au dialogue, mais je ne me retirerai pas des territoires occupés ».

Saïdou DIALLO