Le leader du mouvement “Nos valeurs communes”, Étienne Soropogui a été ramené à la maison centrale, après son hospitalisation au CHU Ignace Deen, pour une « complication pulmonaire ». L’information a été confirmée par son avocat, au cours d’un entretien téléphonique accordé ce lundi à la rédaction d’Actujeune.com.

En réponse à la question de savoir si Etienne se trouve toujours admis au CHU, Maître Salifou Béavogui a laissé entendre : « non, il est à la maison centrale », avant de revenir sur l’état de santé du détenu : « il se porte tant bien que mal ».

Pour ce qui est de l’évolution du dossier judiciaire de son client, l’homme en robe noire déclare que « rien n’est dit pour le moment ».

Poursuivi pour « fabrication, détention, stockage d’armes légères de guerre, et de munitions », ses avocats inquiets de son état de santé, ont émis dernièrement, une demande de mise en liberté provisoire, qui a été purement et simplement rejetée par le juge qui estimait que « l’incarcération de ce dernier n’affecte en aucun cas son état de santé ».

Aïssatou Djibril