Intervenant dans l’émission les Grandes Gueules ce mercredi 16 décembre 2020, le leader de l’UDRG, Bah Oury a expliqué les raisons pour lesquelles, il n’a pas répondu présent à l’investiture du Président Alpha Condé, ce mardi 15 décembre 2020.

Bah Oury, d’entrée de jeu, confirme « avoir bien reçu une invitation au nom de l’UDRG ».

Avant d’indiquer les causes qui lui ont poussé à ne pas y aller : « Comme je l’avais indiqué bien avant, que notre présence est conditionnée par le faite d’avoir des signaux concrets d’une dynamique d’apaisement à travers la libération des prisonniers, surtout les détenus politiques. Parce qu’il y a plusieurs centaines de personnes qui sont incarcérées et vous connaissez que parmi eux, il y a ceux de la société civile, ceux des partis politiques, il y a des anonymes, il y a des personnes qui ont été prises comme ça pour les amener et les incarcérées », a-t-il souligné.

Poursuivant, il renchérit par ces mots : « Il y a tout cet ensemble qui, passif de cette crise électorale, qu’il faudrait purger et ça aurait été un signal, mais bien que ce n’est pas le cas, nous avons estimé que nous n’avions pas à nous y rendre », précise Bah Oury.

Certains opposants membres du FDNC comme Dr Faya Millimono et ancien membre, comme Dr Ousmane Kaba, ont de leur côté pris part à la cérémonie d’investiture.

Aïssatou Djibril