L’opposant Etienne Soropogui est hospitalisé depuis le samedi 28 novembre au service cardiologie de l’hôpital Ignace Deen. Ses avocats ont demandé sa mise en liberté pour l’évacuer. Cette demande a été rejetée par le juge d’instruction qui a déclaré « qu’il n’y a pas un rapport médical prouvant que sa détention est incompatible avec sa santé ».

Dans un entretien accordé ce lundi, à la rédaction d’Actujeune.com, l’un des avocats de la défense de l’opposant a confié qu’ils sont entrain de regrouper les documents médicaux nécessaires, pour revenir vers les juridictions.

« Les examens se poursuivent et nous continuons à veiller sur la procédure, sur son état de santé, nous allons nous prémunir de tous les documents médicaux, et revenir devant les juridictions, pour les persuader que notre client mérite d’être libéré pour se traiter d’avantage car son état de santé nécessite vraiment une évacuation », déclare Maître Salifou Béavogui.

Le leader du mouvement ‘‘Nos valeurs communes’’ et membre de l’ANAD était détenu depuis le 12 novembre dernier à la maison centrale avant son évacuation pour le CHU.

Aïssatou Djibril