Après avoir déclaré dans une sortie médiatique ce mercredi, qu’il n’exclut pas de se présenter à la prochaine élection présidentielle, Cellou Dalein revient pour dit-il, éclairer la lanterne sur une « mauvaise interprétation » de sa communication.

Le Président de l’UFDG, dans une publication faite sur ses canaux digitaux de communication ce jeudi, précise qu’il sera « candidat à un second mandat » s’il est investi, avant d’indiquer que pour l’heure la priorité reste la « reconnaissance de sa victoire et la libération de ses partisans ».

« Il convient de lever un malentendu né d’une mauvaise interprétation de la réponse que j’ai donnée à une question qu’on m’a posée sur mon éventuelle candidature en 2026. Que les choses soient claires : je serai candidat à un second mandat si mon parti m’investit. Pour l’instant la priorité reste le combat pour la reconnaissance de ma victoire au scrutin du 18 octobre 2020, la libération et l’arrêt des poursuites contre mes partisans et alliés ».

Depuis l’interview accordée hier, par Cellou Dalein au média RT-France, plusieurs observateurs considèrent ses propos tenus, comme une manière de se résigner et de consommer sa défaite.

Actujeune.com