Depuis quelques temps le parti Bloc Libéral de Dr Faya Millimono connaît des agitations internes. Ce lundi, le 1er secrétaire chargé des questions électorales, Samuel Kourouma a rendu sa démission en dénonçant « des dysfonctionnements internes et des contradictions idéologiques sur les orientations du parti ».

Interrogé sur ce fait par la rédaction d’Actujeune.com le président du parti BL dit ne pas avoir le choix que d’accepter la décision prise par le démissionnaire.

« Quand on est à la tête d’un parti politique, on souhaite souvent additionner et non soustraire, mais la vie est faite d’addition et de soustraction et elle est faite aussi de division et de multiplication, donc c’est pas de gaieté de cœur qu’un cadre qui a travaillé avec vous décide de vous quitter. Il y a forcément une remise en question, mais au BL nous respectons tous ceux avec qui nous avons travaillé et souvent en pareille circonstance nous leur souhaitons un bel avenir », mentionne Dr Faya Millimono

A la question de savoir qui va remplacer le responsable démissionnaire, le leader du BL affirme que le poste restera vacant pour le moment, jusqu’à la prochaine élection des organes nationaux de la formation politique.

« Le parti est actuellement dans un processus d’élection des organes nationaux du parti, entendu par organes nationnaux, les conseils nationaux parallèle de femmes, de jeunes et de sages. C’est le bureau politique national donc il y aura forcément quelqu’un qui va se présenter comme candidat, ça ne sera pas une nomination mais une élection donc celui qui présentera sa candidature et qui aura plus de voix sera la personne qui occupera son poste ».

Récemment, Samuel Kourouma avait apporté son soutien au président de l’UFDG, Celou Dalein Diallo.

Félicité Lamah