Les opposants Ousmane Gaoual Diallo, Cellou Baldé, Abdoulaye Bah et Étienne Soropogui seront devant le doyen des juges d’instruction, au TPI de Dixinn, le lundi 30 novembre 2020. L’annonce a été faite par Maître Alsény Aissata Diallo, un des avocats de la défense.

« Le doyen des juges d’instruction va les entendre sur le fond à partir du lundi. C’est au tribunal de première instance de Dixinn. Il commencera à les entendre individuellement. Nous sommes optimistes parce que c’est une affaire politico-judiciaire. Nous sommes rassurés que le droit sera dit. Ils finiront par recouvrir leur liberté », a déclaré l’avocat au micro de nos confrères de Mosaiqueguinee.

Ces opposants sont poursuivis pour des faits qualifiés de « fabrication, acquisition, stockage, détention et usage d’armes légères et de guerre, détention de munition, menaces, et associations de malfaiteurs » dans les zones de Kakimbo, Wanindara, Cimentérie Fôfômèrè et Lambanyi Canadien.

Saïdou DIALLO