L’Office de Protection du Genre, de l’Enfance et des Mœurs (OPROGEM), a présenté un présumé violeur âgé de 34 ans, devant la presse ce vendredi 20 novembre 2020. Le présumé auteur a reconnu les faits.

L’acte s’est passé à Kountia (Coyah), la victime âgée de 14 ans est une couturière qui, selon les informations souffre de « déficit intellectuel ».

« C’est hier aux environs de 16h que la BRB numéro 2 de Kaporo rails a mis à notre disposition le nommé Mamady Camara, âgé de 34 ans linguiste de profession résidant au quartier Kountia qui a violé une fille mineure âgée de 14 ans couturière de profession, résidant aussi dans le même quartier. Et sur ce, nous avons entendu la petite en présence de ses parents. Elle a été envoyée à la médecine légale et là, les médecins légistes ont parlé de la vulnérabilité de la petite », explique le lieutenant Sadou Diallo en charge du dossier.

Mamadi Camara, le présumé auteur reconnaît les faits et demande pardon à la famille de la victime : « Je reconnais avoir violé la fille. Elle était de passage, on parlait de temps en temps, mais quand je suis dans ma cour, c’est elle qui venait me chercher c’est dans ça qu’on est entré en contact. Ça a été une faute pour moi. Je demande à la famille de me pardonner ». Des propos recueillis par nos confrères de kalenews.

Le présumé auteur sera présenté au procureur de la République près le tribunal de première instance de Coyah, rapporte le lieutenant Sadou Diallo.

Aïssatou Djibril