Le chef d’Etat guinéen, a adressé une demande particulière aux responsables religieux, mais aussi au Ministre en charge de l’administration du territoire et de la décentralisation, lors du traditionnel conseil des ministres qui s’est tenu ce jeudi 19 novembre 2020.

Pour éviter des « infiltrations » au sein des organisations religieuses, « Le Président de la République a demandé au Secrétaire Général aux Affaires Religieuses et au Ministre en charge de l’Administration du territoire, de veiller scrupuleusement au fonctionnement et au financement des organisations religieuses afin d’éviter de tomber dans un laxisme qui pourrait faciliter l’infiltration ou le soutien financier de certaines d’entre elles par des organisations djihadistes ou terroristes », rapporte le compte-rendu dudit conseil.

A préciser que durant les dix dernières années de gouvernance d’Alpha Condé, la Guinée n’a jamais enregistré de cas d’attaques terroristes ou djihadistes. Cette démarche du Président pourrait donc être vue comme une manière de barrer la route à ces organisations sur le sol guinéen.

Aïssatou Djibril