La question sur la dissolution de l’Assemblée nationale, s’intensifie dans le débat politique guinéen. Après le député Siaka Barry qui dit être favorable à cette démarche, Abdoulaye Kourouma, aussi député de la neuvième législature, pour sa part, dit être contre.

Le président du Rassemblement pour la Renaissance et le Développement (RRD) Abdoulaye Kourouma, a dévoilé sa position chez nos confrères de Djoma médias, sur la question d’une éventuelle dissolution de l’assemblée nationale. Il propose au nom de la paix, l’application des lois de la République au profit des accords ou consensus entre les partis politiques.

« Une institution que ça soit l’Assemblée ou d’autres institutions républicaines, parler de sa dissolution sans passer par  des formes légales, tu t’inscris déjà dans les rebellions… Toute personne qui se lance dans la dissolution d’une institution républicaine dans un pays normal pense déjà à un coup d’État », a indiqué Honorable Kourouma.

Le leader politique rappelle que « La loi prévoit lorsqu’il y a contradiction entre le législatif et l’exécutif. Ce n’est pas pour des appétits personnels qu’on peut demander la dissolution d’une institution ».

Siaka Barry, dans une de ses récentes sorties médiatiques a affirmé que 40% de la population guinéenne, ne sont pas représentés dans l’actuelle Assemblée nationale. Réagissant à cette déclaration,  Kourouma estime que certains font de l’amalgame.

« J’ai écouté quelqu’un dire, et de surcroît un député, qu’il y a quarante pour cent de la population qui ne se retrouvent pas dans la gestion. Je lui dis ici présent que la démocratie c’est la dictature de la majorité. Lorsque les quarante pour cent n’y sont pas et que les soixante pour cent sont là, ça veut dire que la démocratie est respectée. Si un député s’inscrit dans la dissolution de l’Assemblée nationale au nom de la paix, il peut commencer à démissionner pour dire qu’il est soucieux pour la paix ».

Le leader du RRD, demande à ceux qui veulent la paix en Guinée, de dire « au professeur Alpha Condé de quitter dans les consensus et accords, travailler avec les lois de la République, il y aura forcément la paix ». Des produits rapportés par Guinee114. 

Saïdou DIALLO