Pour redonner au conte, un héritage traditionnel africain, sa valeur d’antan, la structure Koumankan en partenariat avec le Ministère des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique, organise la deuxième édition de la “Grande Nuit du Conte”. Cet événement culturel est prévu pour le vendredi 04 décembre 2020 au jardin de l’hôtel Noom. Les répétitions dans le cadre des préparatifs, ont démarré ce lundi 16 novembre 2020 à la maison des jeunes de Nongo (Ratoma).

« C’est la première journée de répétition, donc c’est déjà une première rencontre avec les artistes, les anciens qui étaient là l’année dernière et les nouveaux, on commence déjà à plonger les nouveaux dans le bain de notre univers. Une manière de leur expliquer le concept et tout. On a déjà commencé a travaillé les musiques, qui vont être jouées dans la deuxième édition de la grande nuit du conte », explique Moussa Doumbouya, alias Petit Tonton, Lauréat de la première édition des J-Awards Guinée.

Poursuivant, l’initiateur du projet nous parle de la particularité de cette seconde édition : « Chaque édition de la grande nuit du compte est particulière, chaque spectacle est particulier, chaque veillée est une soirée particulière car on ne peut jamais raconter la même histoire de la même façon, parce que c’est pas le même publique ni le même univers. Ça va être un nouveau spectacle avec de nouvelles têtes d’affiche, d’autres conteurs, d’autres musiciens et d’autres chanteurs ».

Les répétitions se poursuivront ces trois semaines, en vue d’offrir un beau spectacle au public le jour-j. En raison de la pandémie du Covid-19, cette seconde édition de la grande nuit du conte se déroulera de façon virtuelle. Les organisateurs prévoient donc de « digitaliser la veillée ».

Aïssatou Djibril