L’opposant ivoirien, Pascal Affi N’Guessan a été arrêté la nuit dernière, rapporte RFI. Lui et Albert Toikeusse Mabri de l’UDPCI, étaient activement recherchés par les autorités judiciaires.

Les deux leaders politiques sont poursuivis avec plusieurs de leurs pairs de l’opposition, pour « attentat et complot contre l’autorité de l’État et l’intégrité du territoire national », après leur déclaration portant mise en place d’un Conseil National de Transition.

L’information de l’arrestation de Pascal a été confirmée ce samedi, par les autorités ivoiriennes. Selon un responsable de son parti, le FPI, il a été saisi à 140 km d’Abidjan près de la ville d’Akoupé, alors qu’il tentait de rejoindre sa région natale et son fief de Bougouanou, mentionne le quotidien français.

La même source rapporte que l’opposant au troisième mandat de Ouattara serait détenu dans les locaux de la Direction de la Surveillance du Territoire (DST).

Actujeune.com