Alors que les citoyens ivoiriens se dirigent tout droit vers le scrutin présidentiel prévu pour ce samedi 31 octobre, dans un contexte tendu, des guinéens résidant en Côte d’Ivoire rejoignent des localités situées dans la préfecture de Lola, non loin de la frontière, apprend-on de nos confrères de Guineenews.

Cette même source affirme avoir joint par téléphone Ibrahim Diawaty Doré, maire de la commune rurale de Gueasso, qui a confirmé la présence de guinéens mais aussi d’étrangers, venus de la Côte d’Ivoire.

D’après le maire « les gens seraient venus  par peur des élections présidentielles du 31 octobre prochain. Avant la fermeture  des frontières à cause des élections présidentielles en Guinée, beaucoup de  personnes rentraient  en Guinée mais la plupart ce sont des Guinéens. La position  de  la sous-préfecture fait que les gens  rentrent ici parce que la préfecture  de Ouaninou, Touba sont proches de Gueasso », rapporte le tabloïd guinéen.

Aux dires de nos confrères, Ibrahim Diawaty Doré affirme que ces gens viennent des villes comme Abidjan, Gagnoa et autres.

Saïdou DIALLO