Ce soir du dimanche 18 octobre, jour du scrutin présidentiel en Guinée, un délégué de l’UFDG a rendu l’âme à Macenta lors du dépouillement. Le drame s’est produit à Brebezou, village situé à 3 kilomètres de la sous-préfecture de Koyamah, préfecture de Macenta.

La victime, un sexagénaire, a piqué une crise vers 19h et a rendu l’âme sur place dans le bureau de vote situé à la maison des jeunes.

« Il s’agit de Moise Tokpa Koivogui. C’était un aide pasteur. Il a passé toute la journée d’aujourd’hui dans le bureau de vote. Vers la soirée, il est allé vite manger pour venir suivre le dépouillement puisqu’il était délégué dans le bureau de vote qui était à la maison des jeunes au compte de l’UFDG. C’est vers 19h qu’il a piqué crise lors du dépouillement et a rendu l’âme sur place », explique un citoyen de Brebezou.

Pour le moment les causes de sa mort ne sont pas connues.

C’est le deuxième citoyen à rendre l’âme dans des circonstances singulières, pendant ce scrutin du 18 octobre, Après le Fouta où un électeur s’est évanoui devant son bureau de vote dans le village de Fello Bantan à Labé.

Aïssatou Djibril