C’est le boulevard Diallo Telly, dans la commune de Kaloum, qui a servi de cadre ce vendredi, au lancement officiel de ce programme de connexion internet gratuite intitulé “Wifi pour tous”, destiné à la population guinéenne. La cérémonie était placée sous la présidence du chef de l’État, Alpha Condé. 

L’initiative est portée par la Présidence de la République, à travers le ministère des postes et télécommunications et de l’économie numérique (MPTEN). Elle s’inscrit dans le cadre de « l’amélioration de la connectivité à Conakry et à l’intérieur du pays ». Le programme wifi pour tous couvre pour sa première phase les cinq (5) communes de la capitale guinéenne. 

Prenant la parole en cette circonstance, le ministre sectoriel Moïse Koulibaly, a indiqué que ce lancement est une phase pilote du projet, et que dans les jours et mois prochains l’initiative s’étendra dans les grandes villes de la Guinée. 

« Actuellement nous avons une cinquantaine de bornes installées un peu partout, éparpillées à travers Conakry et une fois avec votre smartphone ou votre ordinateur, vous avez simplement à aller sur le Wifi et tout de suite vous allez voir apparaître “Wifi pour tous”. Et une fois que vous êtes connecté dessus vous êtes capable de pouvoir naviguer, pour l’instant le wifi est gratuit. L’accès est gratuit à l’ensemble de la population et ce n’est qu’un projet pilote qui va s’étendre sur l’ensemble du territoire national, sur instruction et initiative de Monsieur le Président de la République…Ce projet Wifi pour tous est un projet innovant qui, encore, n’existe pas, c’est une première dans la sous-région. C’est le lieu pour moi de remercier Monsieur le Président de la République », a-t-il expliqué. 

Le ministre Koulibaly a aussi, dans ses propos, inviter la jeunesse guinéenne à « s’approprier de cet outil », pour dit-il « développer le pays ». Il a également indiqué que ce projet sera dans un avenir proche mis à la disposition d’un opérateur pour que le service soit disponible pour l’ensemble de la population guinéenne, avant de demander aux différents opérateurs d’emboîter le pas et de rendre le service internet disponible, mais aussi de « réduire la fracture numérique entre la capitale et les régions ». 

La cérémonie officielle s’est déroulée dans une ambiance festive partagée par les jeunes de Kaloum. Elle a connu la prestation de plusieurs artistes guinéens, notamment la star du moment Grand P.