Après plusieurs mois de suspension due au Coronavirus, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), a repris ce samedi 03 octobre, son assemblée générale hebdomadaire à son siège à Donka.

Devant des enseignants, mobilisés à cette occasion, Aboubacar Soumah secrétaire général du syndicat, a affirmé qu’il compte poursuivre son combat pour l’amélioration des conditions de vie des enseignants, tout en rassurant qu’« aucune pression ne peut » leur faire reculer.

« Vous avez prouvez qu’on est encore prêt à reprendre notre bâton de combat puisque tant que nous vivons, nous devons lutter. Aucune pression ne peut nous faire reculer, aucune manipulation ne peut nous faire basculer », a-t-il déclaré, chez mosaïqueguinee.

Aboubacar Soumah souligne plus loin que : « la dernière grève qui avait secoué le secteur de l’éducation, n’était que suspendue ».

Aïssatou Djibril