Certains partis de l’opposition guinéenne ont appelé leurs militants à s’abstenir de voter, pendant l’élection du 18 octobre prochain, pour cause de leurs non participations à cette joute électorale.

Bah Oury, Président de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), de son côté, affirme qu’il ne donnera pas de consigne de vote aux siens, car pour lui « le fait même de donner des consignes est une autre manière de participer ».

« Comme nous ne participons pas, le fait même de donner des consignes est une autre manière de participer. Donc on ne donnera aucune consigne de vote parce que nous considérons que ce qui devais être à l’ordre du jour, c’est de remettre les fondamentaux constitutionnels et électoraux sur les rails avant d’aller à une présidentielle de ce type. Ce qui n’est pas le cas, donc on ne participe pas. Par conséquent, on ne donne pas de consigne de vote. Chacun n’a qu’à agir en conformité avec sa conscience », a-t-il expliqué chez nos confrères de kalenews.

Opposé au troisième mandat, Bah Oury continue son combat au sein du Front National pour la Défense de la Constitution.

Aïssatou Djibril