L’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), de Bah Oury, a procédé ce samedi 26 septembre, à l’inauguration officielle de son QG, à Kipé, dans la commune de Ratoma. Cette cérémonie a connu la présence de Siaka Barry, président du Mouvement Populaire Démocratique de Guinée (MPDG).

Prenant la parole, l’ancien ministre des sports et de la Culture, a, d’entrée de jeu, tenu à préciser qu’en qualité de leader d’une formation politique, c’est sa « première fois de fouler le sol d’un parti politique en Guinée ». Poursuivant, Siaka Barry justifie sa présence chez Bah Oury en ces termes :

« Je le fais premièrement, parce que je me reconnais en cet homme (Bah Oury ndlr), en ses convictions, en des valeurs qu’il est entrain de défendre, en des valeurs de démocratie, des valeurs républicaines et surtout des valeurs d’engagement patriotique. Je n’ai pas de rapport particulier et personnel avec Monsieur Bah Oury. Mais je l’ai lu de très loin. Peut-être aujourd’hui est notre deuxième rencontre. Voilà quelqu’un que je suis, qui refuse la main tendue d’un chef de l’État et qui court derrière un homme de conviction. C’est à cette Guinée là qu’il faut qu’on parvienne maintenant. Il faut qu’on encourage les meilleurs de nous et qu’on sanctionne les plus mauvais. Et je le dis sans ambages, Bah Oury après mes observations, était le meilleur d’entre nous. On est dans un pays où on est entrain d’inverser les valeurs sociales, éthiques et morales », a-t-il soutenu en présence du leader de l’UDRG.

A rappeler que dans le spectre politique guinéen, Siaka Barry et Bah Oury sont aujourd’hui tous opposés au troisième mandat d’Alpha Condé. Récemment, Siaka et son parti, ont rejeté la proposition d’Alpha Condé, de rejoindre les rangs de la mouvance.

Faut-il s’attendre à une prochaine alliance entre les partis des deux leaders politiques ?

Abdoulaye KABA