Ancien membre du parti au pouvoir et actuel responsable du Bureau Exécutif de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), Ismaël Condé a été arrêté dans la soirée de ce samedi 26 septembre. Pour l’heure sa destination reste inconnue. Selon une information relayée par nos confrères d’Africaguinee, il aurait été arrêté par des policiers de la Brigade de Repression du Banditisme (BRB) non loin de son domicile, alors qu’il revenait du siège de son parti.

Réagissant à cette arrestation que d’aucuns qualifient d’« enlèvements », Cellou Dalein Diallo, leader de l’UFDG, exige la remise en libération de ce responsable de son parti et condamne l’acte.

« Ismaël Condé, Vice-maire de Matam, membre du BE de l’UFDG a été arrêté ce soir chez lui alors qu’il rentrait du siège du Parti où il avait pris part à la signature de l’acte de création de l’ANAD. Je condamne cette arrestation arbitraire et exige sa libération », a-t-il mentionné sur le réseau social Facebook.

Ismaël n’est pas à sa première interpellation. En juillet dernier, le 1er vice-maire de Matam, avait été arrêté et placé en garde à vue au commissariat de Matoto. Il était cité dans une affaire d’« escroquerie et d’abus de confiance ».

Actujeune.com