C’est un courrier produit par les conseils européens du FNDC, représentés par Me William Bourdon, adressé à la procureur de la Cour Pénale internationale, dont une copie vient de parvenir à notre rédaction.

Dans le document qui est une suite des signalements déjà effectués, les avocats de la coalition anti troisième mandat attirent l’attention de la cour, sur les propos récemment tenus par le Président-candidat Alpha Condé, à l’occasion du lancement officiel de sa campagne à Kankan, une zone réputée lui être favorable.

Nous vous inventons à parcourir in-extenso ledit document.

Actujeune.com