Après ceux de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry ( UGANC),  les étudiants de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, ont fait recours à la rue ce lundi, pour dénoncer le coût élevé du transport en cette période d’état d’urgence sanitaire.  

Munis de pancartes et de banderoles, sur lesquelles étaient écrites ” Bus pour les étudiants, nous sommes sans tuteurs, 1500 GNF c’est bon…”, ces étudiants ont pris d’assaut la voie publique. Ils ont érigé des barricades devant l’université Général Lansana Conté de Sonfonia, tout en bloquant le passage.

A coups de gaz lacrymogènes, les forces de maintien d’ordre sont intervenues sur ces lieux pour disperser les manifestants, donnant lieu à des accrochages. Plusieurs cas d’arrestation nous sont également signalés.

Saïdou DIALLO