Le Front National pour la Défense de la constitution ( FNDC) a décidé de renouer avec ses manifestations contre le 3ème mandat d’Alpha Condé à partir du mardi 29 septembre prochain.

C’est au sortir d’une plénière extraordinaire qui s’est tenue à son siège situé au quartier kipé dans la commune de Ratoma, ce mercredi 16 septembre que l’annonce a été faite.

Le coordinateur national du FNDC, Abdourahamane Sanoh, au cours de la lecture de la déclaration du front a indiqué que « le peuple de Guinée a payé le lourd tribut dans le combat pour garantir l’alternance démocratique ». C’est pourquoi annonce-t-il : « Notre mouvement citoyen appelle les populations de Conakry et ses alentours à une série de marches pacifiques qui débute le mardi 29 septembre 2020 pour exiger le départ de M.Alpha Condé qui a violé ses serments ».

Il continue plus loin en prévenant que : « Aussi longtemps que le dictateur Alpha Condé s’accrochera au pouvoir, le combat du FNDC pour l’alternance et l’Etat de droit ne prendra fin ».

A noter que cette plénière extraordinaire a connu la participation des jeunes de Kaloum, qui sont venus exprimer leurs ras-le-bol en scandant des slogans hostiles au président Alpha Condé.

Aïssatou Djibril