Le président de l’organe provisoire du MODEL et membre du FNDC Aliou Bah, lors de sa prise de parole pendant la plénière extraordinaire du front, ce mercredi 16 septembre 2020, a rassuré quant à l’aboutissement de leur lutte.

Pour Aliou, à part Alpha Condé, plusieurs autres guinéens ont la capacité de diriger ce pays et il n’y a aucun doute, la Guinée aboutira à l’alternance.

« Nous sommes plus de 12 millions, nous avons des milliers et des milliers de guinéens qui peuvent gouverner très bien ce pays. L’alternance va se faire quelque soit le prix à payer. Nous avons connu la dictature dans notre pays, nos compatriotes de la diaspora ont des projets, des compétences, ils ont envie de rentrer mais ce pays est devenu invivable », a-t-il fustigé.

Poursuivant, le leader du Mouvement Démocratique Libéral affirme : « Nous sommes devenus des immigrés et des réfugiés chez les autres étant donné que notre pays a toutes les ressources. Il faut que ça s’arrête, il faut que nous vivions chez nous et cela demande la mobilisation citoyenne ».

Pour finir, il n’a pas manqué de lancer un appel à « tous les citoyens guinéens » de se mobiliser pour les protestations prévues pour le 29 septembre prochain.

Aïssatou Djibril