Très écouté de la classe politique malienne, ces dernières années, le Général Moussa Traoré, est mort à Bamako, dans la matinée de ce mardi 15 septembre 2020.

Sa dernière sortie publique date de deux semaines. Lui qui a dirigé le Mali pendant 23 ans, avait reçu la visite des jeunes militaires qui ont pris le pouvoir le 18 août dernier, selon le site maliweb.net. «Je n’ai jamais désespéré de mon pays» a-t-il fait savoir. 

Dans un entretien accordé à la télévision nationale après sa rencontre avec la nouvelle junte militaire de Kati, tels ont été les derniers mots du Général Moussa Traoré « Selon mon expérience, vu les fonctions que j’ai occupées, je leur ai dit les erreurs commises, ce qu’il faut éviter », avait informé l’ancien président, usant de ses dernières forces, le 31 août dernier, se tenant aux côtés du Colonel Assimi Goita. 

Né le 25 septembre 1936, il avait pris le pouvoir en 1968 en déposant Modibo Keïta par coup d’Etat, avant d’être renversé à son tour le 26 mars 1991 par Amadou Toumani Touré. Condamné à mort, il avait été gracié en 2002 par l’ancien président Alpha Oumar Konaré.

Il tire sa révérence à l’âge de 83 ans, laissant derrière lui, une crise politique causée par le putsch militaire du 18 août 2020.

Mohamed Diawara