« Apporter un soutien en denrées alimentaires aux orphelinats de Guinée, en cette période de crise sanitaire », tel est l’objectif de cette action de charité intitulée “Initiative présidentielle d’assistance en denrée alimentaire aux orphelinats”. Elle est portée par des jeunes regroupés au sein de la Fondation Guinéenne pour l’École.

La cérémonie officielle de lancement s’est tenue ce samedi dans une ambiance festive, à l’horphelinat Regina Maris de Kipé, premier bénéficiaire de l’initiative. Pour cette étape, les responsables du centre ont bénéficié d’un don composé de sacs de riz et d’oignons, de bidons d’huile, des cartons de tomates, de l’eau minérale, des savons de toilette.

Étienne Ouendéno, coordinateur général de l’initiative est revenu sur les principales motivations.

« Avec cette pandémie de Covid-19, il était pour nous qui sommes dans l’humanitaire, important de réfléchir, à savoir comment se positionner pour venir aider ces enfants là, parce que les orphelins ne vivent que des fréquentations, des gens qui viennent rendre visite. Mais en temps de Covid-19, les frontières étaient fermées et les gens n’ont pas pu bouger, donc les enfants sont restés avec les mains vers le ciel pour demander. C’est pourquoi nous avons mis en place cette initiative », a-t-il expliqué.

Après cette première remise, les initiateurs souhaitent étendre leur action dans tout le pays. Mais pour le faire ils demandent le soutien du Président de la République et de toute personne de bonne volonté.

« L’idée est que l’action touche tout le pays. Mais pour le moment il faut le rappeler, nous n’avons pas encore bénéficié de soutien. Si nous avons les moyens nous allons aller jusqu’à Lola. Nous avons mis la main à la poche pour faire ce don. Nous lançons donc un appel à Monsieur le Chef de l’État, le papa des orphelins, de venir et de nous prêter sa main forte pour que ce projet aille jusqu’à Lola », lance Étienne.

Henriette Bouillé, directrice de l’horphelinat Regina Maris n’a pas manqué d’exprimer sa joie et sa gratitude à la réception de ce don.

« Regina Maris est un centre de réhabilitation des enfants handicapés physiques, mentaux légers et en situation difficile. Il compte 63 enfants dont 35 filles. Ce geste me va droit au cœur, c’est un acte noble. C’est pas donné à tout le monde de tendre la main à ceux qui n’en ont pas. Si un groupe de jeunes se permet de venir vers nous pour nous dire tenez, mangez et rassasiez-vous, ça nous va droit au cœur. Je suis très heureuse et les enfants aussi sont très contents », a-t-elle exprimé.

Un autre orphelinat bénéficiera également d’un lot de denrées alimentaires, la semaine prochaine, annoncent les initiateurs.

Abdoulaye KABA