Rien ne va à la journée de  concertation lancée par le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). Selon nos informations, les jeunes du M5RFP se sont révoltés dans la salle, car le Mouvement conduit par l’imam Mahmoud Dicko, n’a pas été cité parmi ceux devant prendre part aux travaux des groupes répartis en 5.  

Selon le quotidien malien djeliba24, Le CNSP et la CMA sont les seuls représentés dans chacun des groupes venus, se concerter sur la transition civile au Mali. 

« C’est du mépris, Le CNSP a parachevé une œuvre. C’est une tentative de confiscation de la victoire du peuple. Comment comprendre que le CNSP et la CMA soit dans tous les groupes et pas le M5 », a laissé entendre Oumarou Diarra, l’un des leaders du M5-RFP.  

De son côté, la junte militaire conduite par le Colonel Assimi Goita, au pouvoir depuis le 18 août dernier, explique que toutes les listes n’ont pas été lues. Selon elle (Junte militaire ndlr), il y a eu des omissions sur les pages, et instruit à ceux n’ayant pas entendu le nom de leur entité, de se présenter devant les salles pour vérifier les listes affichées, apprend-on.  Nous y reviendrons.

Diaby