Après plusieurs mois de fermeture des lieux de culte, pour cause de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid19, les fidèles musulmans et chrétiens pourront faire désormais les prières collectives dans les mosquées et Églises. Cette décision rendue publique par le secrétariat général des affaires religieuses, ce vendredi 28 août, ne concerne que les vendredis pour les musulmans, et les dimanches pour les chrétiens.

Joint au téléphone par notre rédaction, le secrétaire général des affaires religieuses a confirmé l’information.

Elle entrera en vigueur à partir de ces 4 et 6 septembre 2020, sur toute l’étendue du territoire national.

Diaby