Les jeunes de la commune urbaine de Macenta, ont encore investi les rues ce lundi, pour une nouvelle journée de manifestation contre le « mauvais état des infrastructures routières » dans leur localité.

Une source basée dans la cité, nous rapporte que c’est ce matin que les manifestants ont pris d’assaut les artères principales de la ville, pour une « manifestation pacifique ». Les protestataires exigent du pouvoir, la réhabilitation des voiries urbaines, la réhabilitation du stade préfectoral Ahmed Ben Bella, la construction d’un pont sur la rivière Zazazia.

Aucun incident majeur n’a été constaté malgré l’absence des forces de l’ordre et de sécurité. Dans leur discours, les jeunes disent ne pas être contre le préfet ni le maire, mais qu’ils veulent juste attirer l’attention du Président Alpha Condé, précise notre source.

Aux dernières nouvelles, un calme précaire est revenu dans la ville de “Massa Koivogui”.


Jacques kamano