C’est un braquage à main armée qui s’est produit dans la nuit du Dimanche 16 au lundi 17 août 2020 dans la commune urbaine de Labé dans le quartier pounthoun tout près de l’hôtel Saala.

Selon la victime, chauffeur de profession qui a confirmé cet acte, 100 millions ont été emportés par les malfrats. 

« C’est hier aux environs de 2 heures du matin que ces bandits armés sont venus défoncer ma porte et ont pénétré à l’intérieur de ma maison. Heureusement, je n’ai pas passé la nuit là-bas. Dès qu’ils sont entré, ils ont braqué l’arme (pistolet) sur ma femme en lui demandant où se trouve l’argent et celle-ci a dit qu’elle ne sait pas. C’est ainsi qu’ils sont entrés et ont pris tout ce qu’ils voulaient dont une somme estimée à 100 millions de francs guinéens. La plupart appartient à des gens », a expliqué maitre Oury.

Au cours de ce braquage, deux personnes ont été blessés par balle notamment le fils de la victime et un autre venu leur porter secours. 

« Un de mes beaux-frères était venu nous porter secours, à l’aide d’une machette, qu’il avait avec lui mais les bandits au nombre de sept (7) ont fini par tirer sur lui à l’épaule. Ils ont ensuite tiré sur mon fils au niveau des fesses. Et moi je voulais sortir de l’autre maison où habite avec ma deuxième femme mais celle-ci m’a empêché sous prétexte qu’on ne me tue pas parce qu’ils étaient à ma recherche. Quand ils sont partis, je suis venu transporter les blessés à l’hôpital », relate-t-il.

Aux dires de la victime, une moto et un pistolet rempli de balles appartenant également à l’un des suspects sont actuellement dans les mains des autorités. 

« Des jeunes ont poursuivi un des bandits qui était sur une moto apache cette même nuit. Puisque la route était impraticable, il a laissé sa moto et le pistolet sur place tout en prenant la fuite. Ces matériels se trouvent déjà dans les mains du maire et les enquêtes se poursuivent parce que la moto est même immatriculée », croit-il savoir.

A noter que ce n’est pas la première fois qu’un braquage se fasse dans le domicile de Monsieur Oury. Récemment, des bandits ont voulu emporter sa moto qui a été sans succès.

Abdoulaye Soindé Diallo 

Correspondant d’Actujeune.com