Une soixantaine d’enfants dont les âges sont compris entre 6 et 15 ans, ont été retirés d’un centre de formation islamique du village de Sogboro, dans la préfecture de Beyla.

Selon les informations, ce sont les autorités administratives qui, après avoir constaté le mauvais traitement infligé aux enfants par le propriétaire des lieux, ont ordonné la fermeture du centre et l’arrestation de celui-ci pour violation des règles élémentaires des droits des enfants.

Crée et géré par le nommé Aly Camara, ce centre abritait des enfants venus de divers horizons de la Guinée, envoyés par leurs parents pour maîtriser le Coran et l’Islam de façon générale.

Ce samedi, ce sont 17 d’entre eux qui ont été remis aux autorités de Dubréka par
celles de Beyla, pour qu’ils soient rendus à leurs familles respectives, rapportent nos confrères de mosaïqueguinee.


Aïssatou Djibril