A travers un décret rendu public ce mardi 11 août 2020, le chef de l’Etat, Alpha Condé, a confirmé la date du 18 octobre 2020 pour l’élection présidentielle. C’est donc fait, il entérine la date proposée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Au niveau de la commission électorale préfectorale indépendante de Mamou, l’heure est à l’acheminement des résultats issus de la révision exceptionnelle. 

« Actuellement, nous avons finalisé l’enrôlement qui vient de passer. Nous avons fini la compilation en termes statistiques. Nous avons reçu la  totalité des copies dures » a expliqué  Aboubacar keita, président de la CEPI de Mamou.

A la question de savoir s’il reste encore des activités non achevées dans le processus d’enrôlement dans sa juridiction, notre interlocuteur répond. « L’enrôlement s’est bien passé sans aucune faille, il nous reste d’envoyer le résultat du travail sorti de cet enrôlement et nous exécuterons les consignes qui viendront après. La seule chose que nous déplorons est le fait que cette révision exceptionnelle n’as pas connu assez d’engouement dans la préfecture avec un  tatal brute de 8675 personnes ,dont  4917 correction et 473 radiés », a t-il déploré.

Dans l’ensemble, les citoyens guinéens se sont peu mobilisés durant cette étape de recensement, en prélude à l’élection présidentielle du 18 Octobre prochain.

Abdoulaye Soindé Diallo
Correspondant d’actujeune.com à Mamou