Dans une décision datant du 04 août dernier, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS), annonce avoir mis fin au contrat de prestation de certains médecins et infirmiers travaillant au centre de traitement épidémiologique de Kenien. Ils sont au nombre de 110 visés par cette décision. Ils doivent cesser leur obligation à compter de ce 06 Août 2020, indique la note.

L’agence de Dr Sakoba Keïta précise que les primes journalières des jours travaillés seront payées.

Voir la copie de la décision

Diaby