Après avoir déploré le relâchement des mesures barrières, lors de sa toute dernière adresse à la Nation, le président de la République est revenu ce jeudi en conseil des ministres, sur la question du non-respect des dispositions établies pour endiguer la pandémie en Guinée. 

Le chef de l’État dit déplorer la persistance d’infractions des mesures en vigueur, dont se livreraient certains citoyens. Ce sont : 

– Refus d’utilisation ou port fantaisiste de masques par de nombreux citoyens

– Ouverture clandestine de certains bars, restaurants et autres lieux de réjouissance publics

– Indiscipline de malades récalcitrants qui s’obstinent à se soustraire du protocole thérapeutique établi par l’ANSS.

Face à ce état de fait, Alpha Condé exige toute la fermeté et la rigueur requises pour la répression de ces comportements que des autorités sanitaires jugent de nature à compromettre la lutte engagée contre le virus maudit.

La maladie à nouveau coronavirus depuis son apparition sur le sol guinéen, a touché plus de 7200 personnes et 46 patients en sont décédés.