L’ex président ivoirien Laurent Gbagbo vient de saisir les autorités ivoiriennes, leur demandant de lui établir un passeport pour lui permettre de rentrer au pays. Il est actuellement en liberté conditionnelle à Bruxelles depuis son acquittement par la Cour Pénale Internationale (CPI).

C’est auprès de l’ambassade de la Côte d’Ivoire à Bruxelles qu’il a formulé sa demande d’obtention d’un passeport ivoirien. Il dit compter sur la bonne volonté des autorités ivoiriennes, rapportent des médias étrangers. 

Cette demande intervient à seulement trois mois des élections présidentielles ivoiriennes auxquelles son parti, le Front Populaire Ivoirien (FPI) lui demande de se présenter.

Mais faut-il, rappeler que Gbagbo est toujours condamné par la justice de son pays, à 20 ans de prison pour le « braquage de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest ». L’État ivoirien va-t-il répondre favorablement à sa demande ? Nous en saurons plus les jours à venir.

A rappeler que la CPI lui a refusé une liberté sans condition, mais l’a tout de même autorisé à pouvoir se rendre dans tout pays de son choix, à condition que le pays d’accueil donne son approbation.

Actujeune.com