Après la publication du calendrier officiel des examens nationaux session 2020, le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), vient de dévoiler les statistiques des candidatures des différents examens nationaux. 

Pour l’examen d’accès au collège le ministère évoque 260.790 candidats inscrits, dont 114.367 filles et le nombre de centres d’examen pour accueillir ces candidats est de 1.144.

146.710 candidats y compris l’enseignement franco-arabe, sont inscrits pour affronter les épreuves du BEPC. On compte 62.582 filles. Ces candidats seront répartis dans 509 centres d’examen à travers le pays, précisent les statistiques. 

Pour le baccalauréat unique, le département du Pr Amadou Bano évoque 96.461 candidats inscrits, dont 36.152 filles. Le tout pour 265 centres d’examen.

Par ailleurs, le ministère précise qu’après examen des listes des candidats, au total 830 candidatures ont été rejetées au compte du Bac unique de cette année, dont 539 pour la capitale et 291 pour l’intérieur du pays. Ces rejets sont dus aux raisons suivantes.

« Il est important de préciser ici, que le contrôle des listes des candidats a abouti au rejet d’un certain nombre de dossiers de candidature. Le nombre de candidatures rejetés à Conakry est de (539) et à l’intérieur du pays (291)soit un total de 830 candidatures rejetées selon la commission nationale de gestion, de suivi et d’évaluation du baccalauréat session 2020. Les motifs de ce rejet varient entre : la non admission au BEPC, les cas d’homonymie ou encore d’inscription d’un même candidat sur deux listes différentes ou double inscription », peut-on lire à travers une note écrite publiée ce jeudi, sur la page officielle Facebook du département.

Toutefois le MENA indique que les listes des candidatures rejetées seront affichées dans les établissements concernés, afin de permettre aux intéressés de réagir à temps, pour éventuellement voir si leurs candidatures peuvent être régularisées.

« Les noms des candidats concernés par une des situations sont déjà à la disposition des DCE, DPE et écoles concernées. Les listes doivent être affichées dans les écoles concernées pour permettre aux intéressés de lire et de réagir à temps en vue d’une éventuelle prise en charge de leurs candidatures si elles sont régularisées », lit-on à travers la même note.

A rappeler que les examens nationaux se dérouleront du 05 au 28 août prochain. Ils commenceront par celui de fin d’études élémentaires et s’achèveront par le baccalauréat unique. 

Abdoulaye KABA