Si la presque totalité des zones de la capitale n’a pas répondu ce lundi à l’appel à manifester du FNDC, tel n’est pas le cas à Wanindara, dans la commune de Ratoma. 

Depuis ce matin, la situation est très tendue entre manifestants et forces de l’ordre. L’on assiste à des jets de pierres d’un côté et des coups de gaz lacrymogène de l’autre.

Des jeunes manifestants qui tentent de prendre le contrôle de la voie publique font face, à un dispositif sécuritaire qui les repousse dans le quartier.

Toutes les boutiques et magasins de la zone sont fermés. La circulation est très morose. Quelques rares véhicules et motos y passent.

Faut-il rappeler que dans la même commune, des accrochages entre jeunes manifestants et force de maintien d’ordre ont aussi été enregistrés à Dar Es Salam.

Julday Barry