Alhassane Diallo, jeune de 33 ans, a été abattu, dans la nuit du samedi 11 juillet, alors qu’il était dans sa boutique, à Bambeto, dans la commune de Ratoma.

Après son assassinat, deux suspects ont été mis aux arrêts par la CMIS de Bambeto. Au cours des interrogatoires, ces derniers « ont reconnu les faits », a indiqué le Général Ansoumane Camara “Baffoé”, de la police, dans un entretien téléphonique réalisé ce lundi, avec nos confrères de Mosaïqueguinee. 

« C’est la CMIS de Bambéto qui a arrêté les deux individus. Ils ont reconnu les faits, c’est eux qui ont tué le Monsieur. Je suis au courant. L’enquête suit son cours normal. (…). On ne peut pas, pour le moment, dire ce qui a motivé leur acte, mais ils sont connus et ils se connaissent entre eux », a-t-il déclaré. 

Selon les informations, les deux suspects devraient être déférés dans les prochains jours devant un tribunal, pour leur procès.

En l’espace de trois jours, deux cas d’assassinat ont été enregistrés dans la même commune. Dans la nuit du vendredi 10 juillet, Boubacar Diallo, jeune étudiant en 5ème année pharmacie a été tué au quartier Hamdallaye-Concasseur alors qu’il qu’il travaillait dans une pharmacie.

Actujeune.com