Le vice maire de la commune de Matam, transhumant de la mouvance vers l’opposition après son éviction du Rpg Arc-en-ciel, avait récemment trouvé refuge auprès de l’UFDG. Ce divorce ne semble pas rester sans conséquence et Ismaël Condé entame mal la journée de ce vendredi.

Un pick-up de la police est stationné devant son domicile depuis l’aube rapporte africaguinee qui précise que « les agents ont pour ordre d’interpeler le vice maire de Matam » selon ses sources. 

Ismael Condé a indiqué qu’il « attendait son avocat pour aller au commissariat » afin de comprendre de quoi lui reproche-t-on, selon nos confrères.

A suivre.

Actujeune.com