C’est une situation qui n’est pas à sa première et qui, en persistant, pourrait réduire les chances de la coalition pour réussir son combat en faveur d’une alternance politique en Guinée. Des bisbilles existent au sein de l’appareil de coordination les activités du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Un groupe de frontistes dénonce des manquements au sein de la plateforme et s’en prend sévèrement au chargé des opérations, en l’occurrence Ibrahima Diallo, qu’il qualifie d’être la marionnette « téléguidée et manipulée » du Coordinateur national, à l’endroit des mouvement et antennes du FNDC, indique-t-il dans leur toute dernière déclaration.

Ces contestataires internes invitent toutefois, leurs compatriotes à rester mobilisés pour « l’assaut final », mais préviennent qu’« aucune antenne ne répondra présente à une manifestation d’humeur maintenant ».

Ci-dessous, lire la déclaration in extenso

Suite à notre précédente sortie au cours de laquelle nous avons noté les manquements aux sein du FNDC à savoir :

La politisation à outrance des prises de décision au sein du FNDC

La gestion opaque au sein du FNDC

La prise de décision unilatérale du coordinateur dans le fonctionnement des antennes du FNDC plus particulièrement au niveau de la diaspora

La non-assistance des détenus en période de crise sanitaire.

Cependant, c’est avec satisfaction que nous avons appris que le FNDC a assisté les détenus de la maison centrale Conakry et de Kankan.

Par ailleurs, la satisfaction de ce seul point de revendication n’est pas suffisant pour nous faire taire, en suite la profération honteuse et irresponsable du coq de SANOH qui est Ibrahima DIALLO, qui est téléguidé et manipulé par son mentor à l’endroit des mouvements et antennes du FNDC qui ne nous reste indifférents.

A savoir aussi le FNDC est complètement abandonné par la diaspora par le fait de ne pas écouter la plateforme revendicative sont entre autre les dessous du report du 08 Juillet pour le 20 Juillet.

Mais si n’est clair pour aller au sursaut final, aucune antenne ne répondra présente à une manifestation d’humeur maintenant.

La plateforme revendicative met en garde et condamne avec sa dernière énergie ceux de la coordination nationale, qui sont en train d’organiser une haute trahison de la mémoire des victimes en négociant l’asile politique avec le gouvernement CONDE, pour lequel elle travaillait en clandestinité et avec lequel ils avaient organisé leur arrestation volontaire du 12 Octobre 2019.

En fin, la plateforme revendicative condamne fermement les alibis mensongers et fausses acquisitions calomnieuses contre certains de ses membres et demande l’exposition des preuves tangibles, sinon nous exhiberons les preuves de corruption des membres de la coordination nationale corrompue du FNDC.

Nous demandons à tous les mouvements et antennes responsable et soucieux de l’avenir du peuple de rester mobiliser pour l’assaut final autrement.

Vive la Guinée et les Guinéennes

Vive la paix

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéennes

Actujeune.com