C’est une affaire qui a été dévoilée au grand jour ce mercredi 17 juin et qui depuis, alimente les débats sur la toile. L’artiste Cheka Kantenin Dioubaté, dans un live Facebook, a haussé le ton contre le youtubeur et disc-jockey guinéen Ibrahima Kalil Koulibaly connu sous le nom de “Dj IKK”.

L’auteure du titre “Bimogo” accuse son ancien collaborateur d’avoir supprimé son titre “Marafangni” sur sa chaîne YouTube. Un clip qui avait, dit-elle, cumulé plus de 6 millions de vues en deux ans.

Selon ses explications, Dj IKK aurait procédé à cet acte qu’elle qualifie de « méchanceté » après qu’elle ait décidé tout récemment de faire distribuer ses œuvres musicales par la compagnie de distribution “TuneCore”, chose qui selon elle, n’est pas bénéfique pour ce dernier avec qui elle traitait depuis des années dans le cadre de la distribution de ses musiques. Mais qui par « cupidité » n’aurait pas été en faveur de lui reverser ses droits d’auteur.

Pour elle, « c’est tout sauf humain », cette attitude du youtubeur. Car ces millions de vues générés par son clip sont le fruit de tant d’efforts et de sacrifices de sa part.

Elle accuse IKK de s’être longtemps fait de l’argent dans la distribution des œuvres de nombreux artistes guinéens sur la plateforme YouTube qui lui rétribue une importante somme d’argent en dollar américain a-t-elle précisé. Elle a aussi invité les artistes à créer leurs propres chaînes YouTube.

Le youtubeur annonce la suppression de sa propre chaîne 

Dj IKK de son côté n’a pour l’heure réagi à cette sortie de Cheka, mais ce jeudi, il a adressé via son profil Facebook, un message aux artistes ayant des œuvres musicales sur sa chaîne YouTube. Il invite ces derniers à les récupérer car indique-t-il, sa chaîne sera définitivement supprimée ce 23 juin. 

« A tous les artistes qui ont leurs vidéos sur ma chaîne YouTube “DJIKK Guinee Music Vidéo”. Avec 3 signalements le compte sera fermé le 23 juin 2020. Cependant je demande à tous de télécharger ses clips afin de ne pas les perdre… Ainsi pour mettre vos vidéos sur la nouvelle chaîne YouTube de la nouvelle distribution “Djikk faiseur de star”. Il faut signer un contrat au préalable et pour la distribution et pour la visibilité. Après signature renvoyez moi vos clips (…). Il y a 4000 vidéos sur ma chaîne YouTube…», peut-on y lire.

Actujeune.com