Il fut un de ceux qui ont, par la musique, notamment dans son morceau phare « Alpha banba n’fari », le mieux saupoudré la campagne du président Alpha Condé pour le porter à la magistrature suprême de la Guinée. Bras Cassé de son vrai nom Abdoulaye Sawpitt Camara, ne veut plus voir son candidat à Sekhoutouréya après ses deux mandats. 

L’artiste depuis plusieurs années ne cachait pas sa frustration et disait être mal récompensé. Il apporte désormais, de façon claire, son soutien au combat que mène le FNDC qui consiste au respect des règles du jeu démocratique. Lors de sa sortie ce jeudi sur Kalac Radio, traduite par nos confrères de Visionguinee.info, le chanteur originaire de la Basse-côte a invité Alpha Condé à passer la main à d’autres guinéens en ne briguant pas un nouveau mandat.

« Après deux mandats, il doit quitter le pouvoir. Il n’est pas le seul en Guinée. Il y a d’autres fils qui pourront aussi présider aux destinées de ce pays. Je lui demande de ne pas se présenter pour un troisième mandat. S’il le fait, peut-être que ses ministres voteront pour lui. Le peuple, lui, ne le fera pas. Moi je soutiens le combat du FNDC, parce qu’Alpha Condé a dit qu’il est démocrate. Le symbole de son parti, c’est deux doigts, pas trois ».

Au delà de cette mise en garde Brad cassé explique la situation précaire dans laquelle il vit en ce moment et déplore le manque de reconnaissance à l’endroit de ceux qui ont mouillé le maillot pour l’élection de l’actuel chef d’Etat.

« Difficilement, j’arrive à joindre les deux bouts. Des gens m’appellent pour dire qu’Alpha Condé m’a tout donné, qu’il a fait ceci ou cela pour moi. Certains sont allés jusqu’à insulter mes parents à cause de mon soutien au président. Aujourd’hui, ils roulent dans des 4×4 »

Pour terminer, l’homme fait une recommandation à son ancien champion en lui rappelant un de ses propos retentissants.

« Il a dit à tout le monde qu’il veut être le Mandela de la Guinée. Je l’invite donc à céder la place à un autre ».

Actujeune.com