L’affaire est aujourd’hui sur presque toute les lèvres et continue d’alimenter les débats, des plus passionnants. 

Georges Floyd, un afro-américain de 44 ans a été tué ce 25 mai dernier, maintenu au sol par Derek Chauvin, un policier de Minnéapolis. Dans une récente parution, lci.fr rapporte que la victime et son meurtrier étaient collègues il y a de cela quelques temps.

Floyd aurait travaillé comme agent de sécurité au El Nuevo Rodeo, une discothèque dans le centre ville de Minnéapolis. Et selon le quotidien français, durant le service de Georges au sein de cet établissement, lui et Derek son meurtrier, ont eu à se côtoyer alors que ce dernier également y officiait comme agent de sécurité. Ce fait a été confirmé par Andrea Jenkins, la vice-présidente du conseil municipal de Minnéapolis : « Ils étaient tous les deux des agents de sécurité de ce restaurant. Alors, l’officier Chauvin connaissait George. Ils étaient collègues depuis très longtemps », a-t-elle déclaré à CNN, rapporté par lci.fr

Depuis la mort de Floyd, que beaucoup jugent d’ailleurs comme une preuve palpable du « racisme à l’égard des black people », des séries d’émeutes continuent d’éclater un peu partout aux États-unis. 

Des échauffourées ont éclaté ce dimanche à Washington et près de la maison blanche, entre la police et les manifestants qui dénonçaient le racisme et ce meurtre. Une situation qui a conduit le président Donald Trump, sa femme et leur fils à se réfugier dans le bunker du palais présidentiel pendant environ 1 heure, selon plusieurs médias étrangers. 

Abdoulaye KABA