Après son décès, la fille du défunt artiste planétaire Mory Kanté est intervenue ce lundi depuis la France, sur les ondes de radio Espace, dans l’émission les Grandes Gueules.

L’épouse de Soul Bang’s, d’un ton particulièrement émouvant et crispé, est revenue sur les circonstances du décès de son père. 

Ces derniers temps, il n’allait pas très bien. Mais il n’avait pas de maladie chronique comme le rapporte plusieurs médias. Il est décédé à la maison. Mon père est parti dans son sommeil. Toutes les fois qu’on a parlé, il parlait normalement et je savais pas que la maladie l’avait un peu fatigué. Mon grand frère qui est là-bas, a fait une vidéo et qu’il a envoyé à la famille. Et je n’ai vu la vidéo que le vendredi. Il était un peu fatigué. On a appelé le médecin de la famille qui n’est pas loin de la maison et il est venu lui faire des perfusions. On lui a donné ça, jeudi jusque dans la nuit. On l’a laissé se réposer. Donc il s’est endormi et le matin il ne s’est plus réveillé. D’après ce qu’on m’a expliqué, ils ont appelé mon grand frère le matin. Et quand il est venu, le coup qu’il a donné à la porte était fort. Et c’est comme ça les voisins ont su qu’il y avait quelque chose à la maison.

Les obsèques du défunt Mory Kanté sont prévus ce mardi 26 mai à Conakry. Ils se feront dans la « stricte intimité en raison de la pandémie de Covid-19 », précise un communiqué du ministère des Sports, de la Culture et du patrimoine Historique. 

Abdoulaye KABA