Mamadou Bilaly Sow dit Sally Canal de l’antenne locale FNDC-Mamou, emprisonné à la maison d’arrêt de Mamou, vient de bénéficier d’une liberté provisoire.

L’information a été donnée par le chargé de mobilisation du front opposé à la nouvelle constitution sur sa page Facebook. Aussitôt, notre rédaction a joint au téléphone le procureur de la république près le tribunal de première instance de Mamou qui a confirmé cette information.

« Oui Mamadou Bilaly Sow à obtenu une liberté provisoire ce mardi 19 Mai 2020 ». Pour le moment il est sous contrôle judiciaire nous confié Elhadj Sidiki Camara.

Abdoulaye Diallo
Pour Actujeune.com à Mamou