La République de Guinée à l’instar des autres pays du monde célèbre cette nuit Laylat Al Qadr ou la nuit du destin. une nuit bénie pour les musulmans, pendant laquelle, les croyants doivent faire des invocations, des prières, réciter le Coran, et demander le pardon sincère pour les péchés commis.

Elle est trouvée durant la 21e, 23e, 25e, 27e ou 29e nuit. La date précise n’étant pas déterminable, ni préalablement déterminée.

Une soirée qui connaît habituellement une ruée de fidèles vers les mosquées, se déroule dans un contexte d’exception cette année. Une exception due à la rude situation sanitaire dans laquelle se trouve le pays frappé par le Covid-19. Les mosquées sont fermées et aucun regroupement n’est permis au delà de 30 personnes avec des mesures de distanciation sociale à ne pas violer.

Les musulmans doivent effectuer des prières et réciter des invocations toute la nuit.

En cette fin du mois saint de Ramadan, au delà de la nuit du destin, chaque musulman, après avoir accepté de jeûner doit obligatoirement s’acquitter de la zakat à quelques jours de la fête. Cette dernière est fixée à 2,5kg de céréale ou 12.500 Gnf pour chaque personne.

Faudrait-il conclure que la journée de demain est déclarée, fériée chômée et payée sur toute l’étendue du territoire national.

Actujeune.com souhaite bonne fête par anticipation aux fidèles musulmans de Guinée.