Les réactions se multiplient au sein de l’opinion guinéenne pour fustiger la gestion actuelle de la crise sanitaire due au Covid-19. 

Pour Dr Ben Youssouf Keita, ancien député de l’UFDG et président de la commission santé de l’ancienne assemblée nationale, la riposte est juste « catastrophique ». Avec l’arrivée des grandes pluies, ce leader politique et médecin de profession prédit le pire si rien n’est fait pour améliorer la situation. 

Voici ces propos, recueillis ce jeudi, par nos confrères de Mosaïqueguinee. 

La riposte est catastrophique. Pour une population de 12 millions d’habitants, dont 2 millions cinq cent à Conakry, à moins de deux mois, on a plus de 1800 cas positifs avec déjà 12 décès hospitaliers. C’est un nombre catastrophique et cela est dû au mauvais comportement de notre gouvernement, face à la prise en charge. Elle a été prise à la légère. Ce qui est plus grave, au fur et à mesure que la saison pluvieuse arrive, la contamination sera plus exponentielle. Nous comprenons que beaucoup de guinéens vont en pâtir… Avec le manque de matériels et la capacité de nos hôpitaux, on n’a pas plus de 10 réanimateurs. Et si le nombre de cas graves arrive comme le cas du jeune Ly, rassurez-vous que nous allons enregistrer beaucoup de morts.

A date, la Guinée tend vers les 2 000 cas confirmés. Avec 71 nouvelles contaminations enregistrées dans le pays ce mercredi 06 mai, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire établit un bilan global de 1927 cas confirmés, avec 11 cas de décès officialisés. 

Abdoulaye KABA