La diffusion des cours en se fiant au calendrier du Ministère en charge de l’Education Nationale et de l’alphabétisation démarre ce Lundi 27 avril 2020 à 16 h. Le département avant d’interpeller les parents d’élèves à faire des efforts pour la réussite de ce plan, s’est d’abord, par la voix de son chargé de communication, prononcé sur la situation des enseignants des écoles privées.

Le responsable de communication Ansa Diawara estime que les enseignants, malgré leurs nombreux cris de cœur, sont à la charge de leurs employeurs et non de l’Etat. « Les enseignants sont dans une gestion libérale. Ils appartiennent aux structures privées ».

S’agissant des cours à distance, il semble conscient d’une efficacité mitigée de cette mesure vu les coupures intempestives du courant électrique et de l’inaccessibilité de la RTG à toutes les zones du pays. A cet effet, il mise sur l’implication des parents d’élèves, à qui il lance un appel. « Les parents doivent prendre à bras le corps la formation de leurs enfants à la maison. Qu’ils les suivent régulièrement. S’il faut même, prendre un chargé de cours pour les apprendre à domicile ». 

D’autres mesures additionnelles ont été proposées au delà de la diffusion des cours à travers les canaux traditionnels radio et télé. C’est notamment une plateforme digitale dénommée “Ma réussite dans ma main” dont la mise en ligne par le département est prévue le 5 mai prochain. Il est également prévu l’impression des cours sur des papiers. Ils seront distribués dans toutes les écoles du pays où des élèves iront s’en procurer pour apprendre, nous confie Ansa Diawara.

Bangaly